Les Gaulois

réalisé par Maélys et Esteban, avec l’aide d’Elia, venue du collège pour nous prêter main forte.

Les Gaulois vivaient au début de l’antiquité, après l’invention de l’écriture et avant la conquête de la Gaule par les Romains. Après - 52 (Alésia), on les appelle les Gallo-Romains.

La Gaule

Le nom « Gaule » est d’origine romaine. Il désignait les territoires au-delà des Alpes. La Gaule s’étendait sur le territoire de la France, de la Suisse et de la Belgique d’aujourd’hui. Elle était occupée depuis 800 av. J.- C par les peuples celtes, qui sont arrivés de l’Est du Rhin. Ce sont ces peuples celtes qui vivaient en Gaule qu’on appelle les Gaulois.

Il existait environ 60 peuples celtes :

  • les Vénètes, autour de Vannes,
  • les Redones autour de Rennes,
  • les Parisiens autour de Paris…

Ils ont des points communs (religion, agriculture…) ; mais ils se livrent souvent en bataille.

L’agriculture

La Gaule est un pays fertile (fertile = qui produit beaucoup de végétation utile). Les Gaulois sont d’excellents agriculteurs. L’agriculteur gaulois cultive en abondance du blé, du millet, de l’orge, du seigle, des pois chiches, des lentilles… , mais aussi du lin et du chanvre pour la fabrication des tissus et des liens.

JPEG - 447.3 ko
Le vêtement gaulois

Les outils agricoles se perfectionnent : ils inventent des outils qui leur permettent d’augmenter leurs récoltes. Les Gaulois utilisent l’araire charrue rudimentaire, pour le labour, la faucille pour la moisson, et inventent la faux. La serpe permet de tailler les branches des arbres et des arbustes. Le hoyau est une pioche en fer.

JPEG - 825.7 ko
outils les plus importants pour les Gaulois

Les Gaulois savent enrichir leur terre. Comme engrais, ils utilisent la marne, roche argileuse contenant beaucoup de calcaire.

Le paysage rural est divisé en champs ; haies et fossé servent à drainer le sol et à séparer les différentes zones d’activités : champs cultivés, champs laissés en jachère, pâturage…

Ils élèvent de grandes quantités de bétail. Mais la chasse, la pêche et la cueillette sont toujours pratiqués.

Les chefs étaient enterrés dans un char avec des objets de luxe. Par exemple on a retrouvé une princesse gauloise enterrée avec un vase de 1, 64 m.

JPEG - 1 Mo
Le trésor gaulois de Vix

Les maisons

Carrées ou rectangulaires, les maisons comprennent une seule pièce de petites dimensions. On y dort, on y mange, on y travaille, on y stocke les récoltes de céréales. Elles sont pourvues de demi-étages qui ressemblent fort à des mezzanines auxquelles on accède par une échelle. Le toit sert souvent de terrasse où l’on entrepose des objets en céramique : vases, amphores, …

JPEG - 1.1 Mo
une rue gauloise

La civilisation gauloise

Les Gaulois sont de bons artisans qui échangent une grande partie de leurs produits avec d’autres civilisations. Les peuples gaulois sont donc assez riches.

Ils possèdent les mêmes coutumes : les guerriers et les druides sont par exemple très respectés. Mais ils sont aussi divisés, ils ne parviennent pas à s’unir.

Les Romains cherchent alors à s’emparer de leurs richesses. Malgré la résistance de quelques peuples commandés par un jeune chef arverne, Vercingétorix, les Gaulois sont battus, en 52 avant J.-C. par le général romain Jules César.

Les dieux Gaulois

Parmi la multitude des dieux Gaulois connus grâce aux auteurs latins, citons les trois plus importants :

  • Taranis, le dieu du Feu et de la Foudre,
  • Toutatès (ou Toutatis) le dieu de la Tribu protecteur des guerriers,
  • Ésus le dieu de la Forêt.

Plusieurs dieux sont mi-hommes, mi-animaux.

Chronologie

  • Vers 600 av. J. C. : fondation de Massalia (Marseille) par des colons grecs, les Phocéens.
  • Vers 200 av. J. C. : les peuples Arvernes et Éduens se disputent le pouvoir en Gaule centrale (Massif Central).
  • 125 av. J. C. : les Romains colonisent le Sud de la Gaule : naissance de la Provincia, avec Narbonne pour capitale.
  • Vers la fin du IIe siècle av. J.C. la Gaule se couvre de villes fortifiées (une ville fortifiée se dit un oppidum, au pluriel des oppida).
  • 58 av. J. C. : À la tête des légions romaines, Jules César entame la conquête de la Gaule.
  • 52 av. J. C. : Vercingétorix rassemble les Gaulois dans une révolte contre Rome : sièges des villes de Gergovie et d’Alésia. Les Gaulois perdent la bataille d’Alésia, Vercingétorix se rend, les Romains conquièrent toute la Gaule.
  • 50 av. J. C. La Guerre des Gaules est terminée : les Gaulois vont petit à petit devenir des Gallo-Romains.

Sources :

  • Bonjour l’histoire, Les Gaulois (PEMF)
  • L’histoire de France en BD, D. Joly et B. Heitz, de la Préhistoire à la Gaule celtique.