L’audition humaine

réalisé par Moya

L’audition, c’est la fonction du sens de l’ouïe, la perception des sons.

L’oreille : c’est l’organe de l’audition.

Le pavillon de l’oreille (en cartilage robuste) et le conduit auditif sont les seuls signes extérieurs de notre capacité à entendre. Les autres organes de l’ouïe, très fins et fragiles, sont bien protégés derrière les os du crâne.

L’oreille se divise en trois parties : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne.

JPEG - 517.5 ko
Schéma de l’oreille réalisé par Moya.

1- Comment l’oreille est-elle faite ?

Derrière le pavillon de l’oreille et le conduit auditif se trouve le tympan, une membrane très fine et mobile. Il ferme l’accès à l’oreille moyenne, une cavité remplie d’air qui abrite trois très petits os (ou osselets) mobiles reliés les uns aux autres : le marteau, l’enclume et l’étrier.

L’oreille moyenne est reliée à l’oreille interne par le biais d’une autre membrane, la fenêtre orale. Celle-ci contient un organe en forme de spirale remplie de liquide, la cochlée (ou limaçon). Près de la cochlée se trouvent trois canaux semi-circulaires qui constituent l’organe de l’équilibre.

Les sons arrivent dans le pavillon, passent dans le conduit auditif, frappent le tympan qui fait vibrer les osselets ; cette vibration est transmise au liquide de l’oreille interne. Les informations sur les sons parviennent au cerveau par le nerf auditif.

2 - Comment fonctionne l’ouïe ?

Le moindre bruit produit des ondes sonores invisibles, capable de faire vibrer des « objets » en fonction de la hauteur du son et du volume sonore.

Les ondes sonores font vibrer le tympan. Ces vibrations atteignent ensuite les osselets mobiles. Elles sont ainsi communiquées au liquide de l’organe adjacent (c’est-à-dire qui est juste à côté), la cochlée.

Ces vibrations sont répercutées par des cellules sensorielles munies de fins poils et converties en différents signaux nerveux. Le nerf auditif transmet ces signaux au cerveau, qui les décrypte et nous fait entendre des sons ou des bruits.

Pour résumer, les bruits sont conduits à l’intérieur de l’oreille, ils sont convertis en signaux nerveux dans l’oreille interne et transmis au cerveau par les nerfs auditifs.

Lorsque le bruit est violent, il faut ouvrir la bouche. Ainsi, l’air vibre aussi dans l’oreille moyenne, par l’intermédiaire de la trompe d’Eustache et les secousses reçus par le tympan sont moins fortes.

SOURCES :

  • Le corps humain, Les clés du Savoir
  • Les cinq sens, d’Hervé Tullet, aux éditions du Seuil Jeunesse
  • Les sens BTj n°525

Remarque : Nous avons 5 sens en tout. En plus de l’oreille, qui est l’organe de l’ouïe, nous connaissons :

  • l’œil (les yeux), l’organe de la vue
  • la bouche, l’organe du goût
  • le nez, l’organe de l’odorat
  • la peau, l’organe du toucher.
Document Document